Menu
couronne Daddy Yod King Daddy Yod
Site Officiel

Sténard Saint Félix, alias Daddy Yod ou King Daddy Yod, né à Petit Canal en Guadeloupe, est un chanteur français. Il est un des précurseurs du raggamuffin en France.



Biographie de Daddy Yod

Daddy Yod en action - Photographié par Laurent Gudin


Biographie de Daddy Yod


Daddy Yod écrit ses premiers textes et s’entoure d’une équipe solide, le sound system Youthman Unity, autour duquel gravitent les piliers du dancehall français Pablo Master, Mikey Mossman et Supa John. La première apparition discographique de Daddy est le titre « Elle N’Est Pas Prête » sur l’album France Connection, qui révéla également Princess Erika. Le second coup d’éclat est « Rock En Zonzon » sur Rapattitude, la compilation qui marqua l’avènement du rap et du reggae français. Intro à la Elvis Presley, rage ragga, groove d’acier, Yod fait sensation. Le public le découvre sur les planches, toasteur de feu qui se donne à 200%. L’histoire du premier album, Redoutable, est un véritable film noir : après l’enregistrement à Paris, l’album part en Angleterre pour un mix haut de gamme signé Tarquin Boyson, la star du moment.

Problème : au retour de Londres, les bandes disparaissent mystérieusement (« Mafia ? Sabotage ? Hasard ? » lira-t-on au verso de la pochette). Yod, jeune débrouillard raggamuffin, trouve la solution : il fait masteriser l’album à partir d’une cassette chrome contenant une copie audio du mix final. Coup de poker, et premier gros succès : le morceau « Faut Pas Taper La Doudou » devient un hit énorme en Guyane, Guadeloupe et Martinique, où Yod reçoit un accueil triomphal de superstar. Quelques mois plus tard, un second album voit le jour. Et là, c’est le choc : King est un grand disque, avec une version définitive de « Faut Pas Taper La Doudou », l’immense « Delbor », plus quelques autres classiques (« Professionnel Ou Amateur », « Problème ») et une pochette superbe avec l’artiste en vélo vêtu du maillot jaune des vainqueurs du Tour de France.

Extrait de la biographie rédigée par OLIVIER CACHIN


logo Wikipedia


Film documentaire - Il était une fois


Daddy Yod coréalise avec Cristobal Sévilla, le film documentaire « Il était une fois » ... RAGGAMUFFIN où il interview Isaac du groupe Neg Sowéto, Devon T de Neg Commando, Sidney de l'émission H.I.P H.O.P, Pablo Master, Princess Erika, Ras Kodo, Asher de Jah Wisdom, Saï Saï et Ragga Dub Force Massive.



Daddy Yod - Album Survivant
Daddy Yod - Album King
Daddy Yod - Vidéo Il était une fois
Daddy Yod - Album Redoutable
Daddy Yod - Album Président
Daddy Yod - Photographe Laurent Gudin